feed ical google calendar

(1) Presentation(s)

-

Mar. 19/06/2018 11:00 Amphi Jean Jacques Moreau, Bâtiment 2, RdC

Séminaire
MILAN Jean-louis (Institut des Sciences du Mouvement)
Influence de la micro-architecture 3D de biomatériaux fibreux sur le stress mécanique ressenti par les cellules

Sommaire:

Il est possible aujourd’hui de fabriquer pour l’ingénierie tissulaire, des biomatériaux fibreux proposant aux cellules un environnement 3D proche de la matrice extracellulaire native.

Cependant l'objectif est de générer un tissu qui possède les mêmes caractéristiques que le tissu à remplacer : le même phénotype. Et pour cela il faut guider la différentiation des cellules souches mises en culture dans ces biomatériaux vers tel ou tel phénotype. Il a été observé que la micro-structure des biomatériaux influence la différentiation des cellules souches. En effet les cellules en s'accrochant aux fibres de ces nouveaux biomatériaux, se déforment et exercent des forces de traction pour maintenir leur stabilité. Ces éventements mécaniques stimulent l'expression de gènes spécifiques. La rigidité du substrat, par exemple, a une grande influence sur la différenciation cellulaire. Ainsi en jouant sur l'arrangement des fibres, leur diamètre, leur longueur libre, etc..., il serait possible de contrôler la différenciation cellulaire.

A l'aide d'un modèle numérique de cellules adhérente développé dans LMGC90, nous analysons l'influence des paramètres structuraux de micro-architectures fibreuses idéalisées sur l’état mécanique des cellules. Ceci permet d'identifier des micro-architectures types pour l'ingénierie tissulaire.


Pour plus d'informations, merci de contacter Le floc'h S.