Installation de Guacamole avec SSL et Auth Mysql sous ubuntu

Guacamole est une passerelle de bureau à distance sans client. Elle supporte les protocoles standards comme VNC, RDP et SSH. Une fois Guacamole installé sur un serveur, tout ce dont vous avez besoin pour accéder à vos bureaux est un navigateur web.

Dépendances

Installation de Tomcat

Installation du serveur Guacamole

Télécharger guacamole-server-1.1.0.tar.gz

Installation du client Guacamole sur le serveur

Télécharger guacamole-1.1.0.war

Configuration de la connexion sécurisée

Récupération du certificat SSL

Création du reverse proxy Apache

Installation de l’authentification mysql

Télécharger l’extension mysql guacamole-auth-jdbc-1.1.0.tar.gz

Création de la base de donnée

Configuration de Guacamole

Création du fichier de configuration

L’installation est terminée. Accédez à votre nouvelle application depuis l’adresse : https://votre-serveur.fr/guacamole/

Les identifiants par défaut sont : guacadmin:guacadmin

Création d’utilisateurs et bureau distant

voir doc : https://guacamole.apache.org/doc/gug/administration.html

Références

How To install Onlyoffice in Seafile with Apache on ubuntu

For those who want to run Onlyoffice in Seafile under Apache web server on Ubuntu 16.04, I share the correct and complet How To.

I suppose you already have a seafile server running by following server manual.

  • Deploy OnlyOffice DocumentServer Docker image :

  • Configure Apache :

  • Configure Seafile Server for SUBFOLDER :
    Add the following config option to seahub_settings.py:

Then restart the Seafile Server.

ZFS terminologie et commandes de bases

Introduction

Avec ZFS on parlera de datasets, présents dans des zpools, composés de plusieurs vdev  représentant eux-même les disques concrets. Pour mieux comprendre, voici un exemple :

Nous avons quatre disques durs, de 1 Go chacun. Nous allons les utiliser de façon à avoir un pool de stockage de 2 Go répliqués :

Nous pouvons à présent directement exploiter le zpool tank, ou alors le segmenter en différents datasets :

Voici un schéma pour mieux comprendre :

Nous avons conçu deux vdevsmirror-0 et mirror-1 appartenant tous les deux au zpool tank dont la taille efficace est de 2 Go. Il est monté sur tank dans l’arborescence.

Renommer et lister un dataset

Snapshot en local

Compression

Znapzend (snapshot distant)

Nous allons utiliser znapzend pour envoyer les snapshot d’un serveur de production « servprod » vers un serveur de sauvegarde « servsav ».

  • Installer znapzend sur servprod
  • ensuite il faut créer un service znapzend dans le fichier /etc/init/znapzend.conf
  • puis démarrer le service : service znapzend start
  • ajouter mbuffer
  • création du dataset sur servsav : zfs create zfs_sav/TestNorbert
  • échange de clef ssh de servprod sur servsav
  • lancer le processus de backup* du dataset data,  avec la politique suivante : garde un snapshot toutes les minutes pendant 30 minutes et copie sur servsav.

*En langage ZFS, les processus de backup sont appelés PLAN de snapshot. Voir plus bas pour un PLAN plus opérationnel.

  • commande à lancer sur servprod pour exécuter le PLAN :

Au bout de 30mn servprod à généré 30 snapshot (SRC ’30min=>1min’) . A la 31ème minutes le système supprime le snapshot le plus vieux et génère un nouveau snapshot. Ainsi il reste toujours 30 snapshot. ET ainsi de suite, la fenêtre des snapshot ce décale dans le temps. De la même manière , l’attribut  DST ’30min=>1min’ , définie la politique de rétention des snapshots sur le serveur distant.

  • lister les snapshots sur servprod :

  • lister les snapshots sur servsav :

  • dernier snapshot sur servprod :

  • Le programme de backup est sauvegardé dans les propriétés du dataset ZFS :

Autre PLAN de snapshot

En local sur servprod :

  • toutes les 6 heures pendant 2 jours : 2d=>6h
  • tous les jours pendant 1 semaine : 1w=>1d

En distant sur servsav:

  • toutes les 6 heures pendant 2 jours : 2d=>6h
  • tous les jours pendant 1 semaine : 1w=>1d
  • garder une semaine : 1m=>1w
  • garder un mois : 1y=>1m
  • garder une semaine pendant 3 mois : 3m=>1w

Et la commande linux :

Redémarrer le service znapzend pour une prise en compte de toute modification du PLAN

Ajouter mbuffer au PLAN

Ajouter le dump de la BDD au plan avant la creation des snapshots

 

Références

WordPress : comment ouvrir les éléments du menu dans un nouvel onglet ?

Améliorez l’expérience de vos utilisateurs – Gardez vos visiteurs

Il est nécessaire d’ouvrir les éléments de votre menu wordpress dans un nouvel onglet. Surtout lorsqu’il s’agit de lien externe à votre site. C’est pourquoi vous devez faire la part des choses entre votre contenu, et le contenu externe.

En effet,  lorsqu’un visiteur clique sur un élément de votre menu, le lien s’ouvre sur votre page courante. Parce que c’est le comportement par défaut du menu wordpress.

Cependant, pour une information externe à votre site, vous devez  ouvrir le lien dans un nouvel onglet. Par conséquent vos visiteurs restent sur votre site. Ce mode fonctionnement est la meilleures manière de garder vos visiteurs sur votre site.

Parce qu’il est important de faciliter la navigation des internautes. Un visiteur à l’aise reviendra sur votre site.

Ce principe anodin facilite l’ergonomie du site, et améliore l’expérience de l’utilisateur. En web design on parle d’UX, comprendre Users Experience.

Dans ce tutoriel vidéo, vous allez découvrir comment configurer les éléments du menu pour qu’ils s’ouvrent dans un nouvel onglet, et ainsi améliorer l’UX Design de votre site internet.

Ouvrir le menu wordpress dans un nouvel onglet